Festival Chef Op' en Lumière

fiche film


L’Esprit de la ruche

L’Esprit de la ruche

Espagne - 1973 - 1h38 -VOST
Version restaurée 2016
Réalisation : Victor Erice.
Image : Luis Cuadrado
Avec : Ana Torrent, Isabel Telleria.

Espagne, 1940 : peu après la fin de la guerre civile. Ana, 8 ans, se pose mille et une questions sur le personnage terrifiant de Frankenstein. Sa grande sœur a beau lui expliquer que ce n’est qu’un “truc” de cinéma, elle prétend pourtant avoir rencontré son esprit rôdant non loin du village. 

Les filles découvrent, par leurs jeux et les histoires qu’elles se racontent, un monde sombre, merveilleux, hanté par des figures imaginaires que seuls les enfants peuvent apercevoir. Un jour, Ana trouve un homme blessé qui s’est réfugié dans la maison abandonnée…

Premier film de Victor Erice, L’Esprit de la ruche est un des films les plus emblématiques du cinéma espagnol sous l’ère franquiste. Pourtant L’Esprit de la ruche n’a rien d’explicitement politique dans son récit et les thématiques abordées, et évite le sens de la métaphore qui agaçait tant les autorités dans les films de Saura. Cependant, ce magnifique récit sur l’enfance se pose sur le fond en équivalent de Du silence et des ombres de Robert Mulligan (1962) avec la découverte par une petite fille de la réalité du monde violent qui l’entoure. Chez Mulligan il s’agissait de l’Amérique ségrégationniste, et pour Victor Erice ce sera l’Espagne rurale et franquiste post-guerre civile.

L’Esprit de la ruche est un des chefs-d’œuvre du cinéma espagnol, et celui qui fit de l’envoutante Ana Torrent le symbole de l’enfance tourmentée avec le célèbre Cria Cuervos de Carlos Saura (1976).

dvdclassik.com


L’Esprit de la ruche

Espagne, 1940 : peu après la fin de la guerre civile. Ana, 8 ans, se pose mille et une questions sur le personnage terrifiant de Frankenstein. Sa grande sœur a beau lui expliquer que ce n’est qu’un “truc” de cinéma, elle prétend pourtant avoir rencontré son esprit rôdant non loin du village. 

Les filles découvrent, par leurs jeux et les histoires qu’elles se racontent, un monde sombre, merveilleux, hanté par des figures imaginaires que seuls les enfants peuvent apercevoir. Un jour, Ana trouve un homme blessé qui s’est réfugié dans la maison abandonnée…

Premier film de Victor Erice, L’Esprit de la ruche est un des films les plus emblématiques du cinéma espagnol sous l’ère franquiste. Pourtant L’Esprit de la ruche n’a rien d’explicitement politique dans son récit et les thématiques abordées, et évite le sens de la métaphore qui agaçait tant les autorités dans les films de Saura. Cependant, ce magnifique récit sur l’enfance se pose sur le fond en équivalent de Du silence et des ombres de Robert Mulligan (1962) avec la découverte par une petite fille de la réalité du monde violent qui l’entoure. Chez Mulligan il s’agissait de l’Amérique ségrégationniste, et pour Victor Erice ce sera l’Espagne rurale et franquiste post-guerre civile.

L’Esprit de la ruche est un des chefs-d’œuvre du cinéma espagnol, et celui qui fit de l’envoutante Ana Torrent le symbole de l’enfance tourmentée avec le célèbre Cria Cuervos de Carlos Saura (1976).

dvdclassik.com



Espagne - 1973 - 1h38 -VOST
Version restaurée 2016
Réalisation : Victor Erice.
Image : Luis Cuadrado
Avec : Ana Torrent, Isabel Telleria.