Festival Chef Op' en Lumière

fiche film


Entre le ciel et l’enfer

Entre le ciel et l’enfer

Japon - 1963
2h23 - VOST
Version restaurée : sortie le 17 avril 2019
Réalisation : Akira Kurosawa
Image : Asakasu Nakai et Takao Saitô
Avec : Toshiro MIFUNE, Tatsuya NAKADAI, Kyoko KAGAWA

VERSION RESTAURÉE. EN AVANT-PREMIÈRE

Industriel au sein d’une fabrique de chaussures, Kingo Gondo décide de rassembler tous ses biens afin de racheter les actions nécessaires pour devenir majoritaire. C’est alors que son fils Jun est kidnappé et qu’une rançon est exigée. Mais il s’avère que ce n’est pas Jun mais Shin’ichi, le fils de son chauffeur, qui a été enlevé. Gondo est face à un dilemme : doit-il dépenser toute sa fortune pour sauver l’enfant d’un autre ?

Adapté d’un roman d’Ed McBain, Entre le ciel et l’enfer est un affrontement entre deux personnages dont l’un est interprété par l’acteur fétiche de Kurosawa, Toshiro Mifune qui tournait pour la quinzième fois et dernière fois avec le maître japonais. 

Ce polar psychologique, de facture très classique, a cependant une dimension sociale affirmée en montrant la division entre les riches et les pauvres qui correspond aux deux termes du titre. Au final, cela donne un film haletant qui impressionne par sa succession de morceaux de bravoure cinématographique jusqu’à l’époustouflante conclusion. 

C’est peut-être pour ces raisons que des cinéastes aussi différents que Martin Scorsese, qui a envisagé d’en tourner un remake, ou Jean-Luc Godardet, François Truffaut, ont donné à ce long métrage , très peu montré en France, une solide réputation.

Source : Libération, Dossier de presse


Entre le ciel et l’enfer

VERSION RESTAURÉE. EN AVANT-PREMIÈRE

Industriel au sein d’une fabrique de chaussures, Kingo Gondo décide de rassembler tous ses biens afin de racheter les actions nécessaires pour devenir majoritaire. C’est alors que son fils Jun est kidnappé et qu’une rançon est exigée. Mais il s’avère que ce n’est pas Jun mais Shin’ichi, le fils de son chauffeur, qui a été enlevé. Gondo est face à un dilemme : doit-il dépenser toute sa fortune pour sauver l’enfant d’un autre ?

Adapté d’un roman d’Ed McBain, Entre le ciel et l’enfer est un affrontement entre deux personnages dont l’un est interprété par l’acteur fétiche de Kurosawa, Toshiro Mifune qui tournait pour la quinzième fois et dernière fois avec le maître japonais. 

Ce polar psychologique, de facture très classique, a cependant une dimension sociale affirmée en montrant la division entre les riches et les pauvres qui correspond aux deux termes du titre. Au final, cela donne un film haletant qui impressionne par sa succession de morceaux de bravoure cinématographique jusqu’à l’époustouflante conclusion. 

C’est peut-être pour ces raisons que des cinéastes aussi différents que Martin Scorsese, qui a envisagé d’en tourner un remake, ou Jean-Luc Godardet, François Truffaut, ont donné à ce long métrage , très peu montré en France, une solide réputation.

Source : Libération, Dossier de presse



Japon - 1963
2h23 - VOST
Version restaurée : sortie le 17 avril 2019
Réalisation : Akira Kurosawa
Image : Asakasu Nakai et Takao Saitô
Avec : Toshiro MIFUNE, Tatsuya NAKADAI, Kyoko KAGAWA